Programme Ivy

Lettre aux investisseurs

Février 2018

Commentaire marchés

sparklines
Quelques évolutions de prix Year-to-date

Comme il est parfois difficile de changer de thérapeute ! C’est exactement ce qu’ont dû ressentir les investisseurs ce 22 février 2018 en écoutant le dernier compte-rendu du comité de politique monétaire de la Réserve Fédérale. Les gouverneurs ont ainsi estimé que l’accélération de la croissance stimulée par la réforme fiscale du gouvernement Trump pourrait nécessiter une remontée de taux plus rapide que prévue. C’est la dernière partie de phrase qui est mal passée à Wall Street. Habitués à entendre les discours de Janet Yellen, il n’en a pas fallu plus pour que cette nouvelle soit très mal digérée par les auditeurs. Dans la foulée, les grands stratèges se sont empressés d’évaluer le nombre de tours de vis supplémentaires que la Fed pourrait mettre en place. Combien exactement ? Difficile à dire, mais certains annoncent déjà une quatrième remontée tandis que d’autres vont jusqu’à envisager 2 remontées de taux supplémentaires pour le second semestre 2018, dont une qui se ferait hors meeting.

Tout cela a quand même chamboulé les esprits déjà bien fragilisés par l’évènement du 5 février. Il faut dire que le sell-off de ce lundi avait rapidement emmené les investisseurs en dehors de leur zone de complaisance extrême. Les stratégies short vol rentables depuis plus de 3ans, et favorisées par de nombreux gérants, ont été les plus touchées avec des pertes importantes, voire des fermetures de véhicules dédiés (ETNs, Fonds). Malgré la chute et la phase de de-risking qui s’en suivit, de nombreux analystes prétextaient que les fondamentaux n’avaient pas changé et que cette baisse représentait une opportunité pour renforcer les positions. Nous ne sommes pas aussi catégoriques. Le nouveau président de la réserve fédérale semble avoir une plus grande tolérance à la volatilité, et la notion que la Fed puisse intervenir pour calmer les marchés en cas de baisse (le fameux Fed put) est remise en question.

Sur le front obligataire, deux influences se sont opposées en février. D’un côté la tendance à la remontée structurelle, telle que nous l’avons connue depuis quelques mois, perdure. De l’autre, le réflexe "défensif" de privilégier l’obligataire persiste quand les actifs considérés plus “risqués” corrigent. Plus de volatilité en conséquence donc, là aussi. Sur le vieux continent, les élections italiennes qui viennent d’avoir lieu conduisent à une situation de grande incertitude politique, le nouveau mode de scrutin n’ayant pas réussi à apporter plus de stabilité. Nous surveillerons le comportement des taux des pays périphériques de la zone euro à cet égard.

Sur le front des devises, le dollar reste bien ancré dans sa tendance baissière, amorcée il y a de cela plus d’un an. Cela continue de stimuler le marché des matières premières à l’image du WTI et du Brent, qui s’installent, dans la durée, au-dessus du seuil des 60$. Seul le Gaz Naturel se retrouve à contre tendance avec un retracement de tous les gains de janvier, dû principalement à des températures plus clémentes que la moyenne aux États-Unis.

Le programme Ivy est positionné sur le marché actions depuis de nombreux mois et a pu profiter de gains associés importants. Nous gardons des convictions haussières pour le moment sur cette classe d’actifs, même si elles sont désormais plus atténuées. Par ailleurs, le retour de la volatilité nous amène à ajuster nos expositions de manière plus conservatrice. À fin février, le programme Ivy est en repli de 2,9% sur l’année.

Nos convictions actuelles

Convictions de marché et paris actifs
Les graphiques montrent nos convictions actuelles par marché, allant de -100% (maximum bearish) à +100% (maximum bullish).
Pour chaque classe d’actifs, nous montrons nos trois convictions les plus hautes et nos trois les plus basses.

eq_conv
fi_conv
cm_conv
re_conv

Programme Ivy YTD

ptfl_pnl
Contributions à la hausse les plus significatives YTD
US 10Y T-Note +0.97%
Vanguard Information Technology +0.29%
E-mini Nasdaq 100 +0.29%
E-mini S&P 500 +0.22%
Contributions à la baisse les plus significatives YTD
FTSE 100 -0.72%
SMI -0.51%
Corn -0.43%
High Grade Copper -0.39%

Performance et positions

La stratégie Ivy réalise une performance de -2.9% en 2018 à fin février.

Les positions ETFs ont une performance de -0.7% et les positions long/short futures de -2.2%.

Les gains sur l’année 2018 proviennent de positions sur les produits de taux ( positions short sur les taux US) et de diverses autres positions telles que short sucre, long actions US (S&P500 et Nasdaq) – même si février a largement diminué les gains sur cette classe d’actifs – et long convertibles.

Les pertes sur l’année proviennent pour l’essentiel de positions futures sur actions (Footsie100, SMI) et sur certaines matières premières (maïs, cuivre, platine).

Une décomposition plus fine de la performance est détaillée ci-après.

En termes de convictions, nous restons positifs pour le moment, mais de manière moins marquée (conviction d’environ 50%), sur les actions US, et sommes passés neutres sur les actions européennes. Nos convictions les moins marquées sont sur les secteurs des télécommunications et des utilities, ce dernier étant sensible à la remontée des taux. Pour les obligations, nous privilégions toujours les convertibles, qui profitent du regain de volatilité. Nous restons short sur les taux longs US et les taux canadiens, et sommes désormais short également sur les taux anglais. Pour l’immobilier, nous privilégions l’immobilier ex US, et nos convictions sont désormais modérément bearish sur l’immobilier US (REIT), lui aussi sensible à la remontée des taux.
Enfin sur les matières premières, nos convictions restent baissières sur le maïs, le gaz naturel et le sucre; nous sommes bullish en revanche sur le cuivre, le pétrole et l’or.

klass_pnls@etf@0
klass_pnls@etf@1
klass_pnls@etf@2
klass_pnls@etf@3

Contribution des ETFs à la performance

Les graphiques ci-contre (un par classe d’actifs) illustrent leur contribution à la performance depuis le 1er janvier 2018 (en USD).

klass_pnls@futures@0
klass_pnls@futures@1
klass_pnls@futures@2

Contribution des futures à la performance

Les graphiques ci-contre (un par classe d’actifs) illustrent la contribution des futures à la performance depuis le 1er janvier 2018 (en USD).

Contributions au risque du portefeuille

Contributions au risque (component VaR 95% 1-day)

Les graphiques montrent comment nos positions contribuent à la VaR (Value at Risk) totale du portefeuille. Les contributions positives vont dans le même sens que le risque du portefeuille dans son ensemble, les contributions négatives sont celles des positions diminuant le risque global du portefeuille.

Pour chaque classe d’actifs, nous montrons les trois contributions les plus hautes et les trois les plus basses.

eq_var
fi_var
cm_var
re_var

Points forts et benchmarking

Points forts du programme Ivy
Deep learning Swiss made
Tail risk protection & crisis alpha Daily liquidity
benchmark_pnl
Metrics Ivy 12 SG CTA Trend Index S&P500 20Y Treasury Bond
Annualized return 12.51% 5.23% 5.44% 6.85%
Volatility 10.19% 13.37% 19.36% 12.78%
Sharpe ratio 1.1 0.37 0.27 0.52
Max. drawdown 13.29% 21.66% 55.20% 26.59%
Correlation with Ivy - 0.56 0.26 0.14

Conditions

La stratégie Ivy est accessible sous forme de managed account dès 500’000 CHF/EUR/USD/GBP.
Elle sera très prochainement disponible sous forme de fonds UCITS.
Contactez-nous pour de plus amples informations.

1%
Frais de gestion
10%
Frais de performance

Pour en savoir plus

laptop

Découvrez Ivy de manière interactive en cliquant ci-dessous:

Portefeuille interactif Ivy

pen

Et contactez-nous

+41 22 342 47 01